top of page

EDGARD WEBER

professeur-emerite-de-l-universite-de-strasbourg-edgard-weber-excelle-entre-autres-dans-l-

Né(e) à  Bitche , le 25/04/1943 MOSELLE (57).
Marié : 2 enfants
Professeur d’arabe : université de Strasbourg.
Directeur d’Institut et professeur émérite, Edgard Weber a enseigné la langue, la littérature et la civilisation arabes à l’université de Toulouse, puis à l’université de Strasbourg.
Auteur de nombreux ouvrages scientifiques, d’essais, de traductions

Ouvrages :
Valentin, le Houzard (T. I, II & III), La Valette.
La porte des justes, édition La Valette.

Le Secret des Mille et une nuits, Eche, 1987
Maghreb arabe et Occident français, Publisud, 1989
Croisade d’hier, Jihad d’aujourd’hui, Le Cerf, 1989
Imaginaire arabe et contes érotiques, L’Harmattan, 1990
Les Mille et Une Nuits, lecture et sens, EUS, 1991
L’Islam sunnite traditionnel, Brépols, 1993
Petit dictionnaire de mythologie arabe et des croyances musulmanes, Éd. Entente, 1996
Islam sunnite contemporain, Brépols, 2001


Traductions :
L’Insolence du Serpent, AMAM,1997 (R. El Daïf)
Qu’elle aille au diable, Méryl Streep !, Actes Sud, 2004 (R. El Daïf)


Ouvrages collectifs :
Cours d’histoire des arts, Vuibert, 2007
Les vins d’Orient, 4 000 ans d’ivresse, Éd. du Temps, 2008
De mots en maux : parcours hispano-arabes, UDS, 2009

 

bakhiro -1-0001.jpg

Bakhîro et les Monophysites de Constantinople

 

Bakhîro est fasciné par le culte chrétien et son rituel, mais se perd dans les méandres des variantes subtiles de cette religion. à Constantinople, au VIe siècle, de véritables batailles de rue entre les adeptes des difféents courants se produisent. Il endossera finalement le parti des monophysites et se rendra en Orient pour y prêter ces vœux.

Bakhiro T2.jpg

Bakhîro et les Monophysites de Constantinople

 

Le moine Bakhîro après avoir fait ses vœux et pris pour nom de baptême Sergios, part en Arabie heureuse avec une caravane de bédouins venue de Makka pour y rencontrer les Nazaréens, ces chrétiens très étonnants, très lointains, thuriféraires d’un culte très proche des tout premiers chrétiens de Jérusalem. 

bottom of page